Retenue à Paris par le projet de Loi finance, j’étais représentée par ma collaboratrice à l’occasion des rencontres extra ordinaires au collège Cousteau de Tignieu-Jameyzieu.

Les rencontres extra ordinaires sont organisées par la MAIF une fois par an au sein de 3 ou 4 collèges de France. Elles ont pour objectif de faire changer le regard sur le handicap en organisant des rencontres entre des collégiens et des personnes en situation de handicap autour de multiples activités. Mais aussi de faire prendre conscience aux valides des difficultés quotidiennes que peuvent rencontrer les personnes handicapées et des capacités et talents qu’elles possèdent.

Plusieurs ateliers et conférences ont été proposés au cours de cette journée aux collégiens mais aussi à leurs parents :

  • Explication du fonctionnement d’un fauteuil
  • « Foot en fauteuil »
  • Mini-concert de rap à la récréation donné par WHEEL (artiste en fauteuil)
  • Atelier sur le handicaps invisibles (allergie, diabète…)
  • Parcours avec un masque sur les yeux et une canne de non voyant : accompagné d’un autre élève « voyant » : dans un circuit comprenant des escaliers
  • Peinture à la bouche (« place aux arts différents »)
  • Initiation au braille et à la langue des signes
  • « Parcours du combattant » en fauteuil sur des planches en bois avec des dénivelés, des rainures, des excroissances…
  • Une conférence basée sur le regard de l’autre donnée par 3 personnes : David SMETANINE de l’équipe de France paralympique de natation, Salim EJNAINI, cavalier non voyant et une personne de la MAIF)